Se payer un trip ! Road to Atlanta – part 1 - Hooligns
1108
post-template-default,single,single-post,postid-1108,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,columns-4,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Se payer un trip ! Road to Atlanta – part 1

Se payer un trip ! Road to Atlanta – part 1

Il y a quelque temps, nous vous avons présenté un dénommé Charles Piette comme golfeur du mois. Charles est physiothérapeute et instructeur certifié TPI (Titleist Performance Institute). C’est surtout un gars qui démontrer une passion hors du commun, quand vient le temps de parler de golf, mais surtout, de la technique de l’élan de golf.

Il y a quelques semaines, Charles s’est payé tout un trip. Il s’est rendu du côté d’Atlanta en Georgie, pour étudier un élan bien particulier. Déjà qu’il frappe la balle comme pas un… j’ai bien hâte de rejouer avec lui pour voir ses progrès de mes yeux vus. Voici donc, la petite histoire d’un « grand » cogneur…

——————————-

Il y a environ 5 ou 6 ans, j’ai entrepris une quête personnelle d’améliorer mon jeu de golf. Je ne voulais pas simplement améliorer certaines facettes, je voulais remanier entièrement la façon que je jouais à ce sport. J’ai donc fouillé à travers Internet, acheté des livres, DVDs, regardé plusieurs heures de vidéos sur Youtube de différentes personnes qui enseignaient l’élan de golf, et ce de différentes façons.

La méthode qui m’a paru la plus facile à apprendre et qui selon moi, allait me donner des résultats le plus rapidement possible et le plus spectaculairement était la méthode Mike Austin. Pour faire une histoire courte, Mike Austin est un joueur de golf, décédé en 2005, qui en 1974 a inscrit son nom dans le livre des records en frappant une balle de 515 verges dans un événement sanctionné de la PGA. Il a réussi l’exploit sur une normale 4 de 455 verges avec l’aide un bâton muni d’une tige de fer, d’une tête de bois ainsi qu’une balle de type Balata (très molle). Cet exploit est tout aussi impressionnant en sachant qu’il était âgé alors de 64 ans.

Donc, je me suis mis à pratiquer, plusieurs heures par semaine, en suivant les instructions que je pouvais trouver sur Internet et en me basant sur le DVD Mike Austin: Secrets From the Game’s Longest Hitter. J’ai immédiatement vu une différence non seulement dans le gain de distance, mais aussi la précision de mes coups.

Une solution miracle vous pensez? Détrompez-vous. J’ai quand même de la difficulté à prendre mes apprentissages et les mettre en application sur le terrain pendant une partie. Au courant des deux dernières années, je me suis mis à chercher une façon complémentaire de frapper la balle et, comme l’expression le dit si bien, c’est à ce moment que la chaîne a débarqué. Je suivais les instructions de plusieurs enseignants ou pros de golf en même temps et j’essayais de fusionner le tout ensemble, ce qui me portait à faire un élan avec une certaine technique —> être insatisfait —> passer à une technique suivante jusqu’à ce que je fasse un mauvais élan ou que j’aille un mauvais résultat —> je rechangeais pour une autre technique. Ainsi de suite… je jonglais avec les styles et élans différents. Parce que je comprends bien le corps humain et la biomécanique du mouvement (je suis physiothérapeute), je pouvais m’adapter assez rapidement aux changements constants de mon élan. Cependant, depuis les 3-4 même 5 dernières années, je n’avais presque pas fait de progrès au niveau de mes résultats sur les cartes de pointage. Je jouais souvent en moyenne entre 75 et 85, dans mes meilleures et pires parties.

En septembre dernier, après une mauvaise fin de saison, j’ai décidé que s’en était assez et qu’il me fallait choisir une fois pour tout, l’élan avec lequel j’allais poursuivre mon cheminement. Je ne pouvais pas continuer à sauter d’une technique à l’autre et espérer progresser. C’est alors que j’ai pris la décision d’aller passer 5 jours à Atlanta pour suivre 5 leçons (une leçon par jour) avec M. John Marshall, instructeur certifié dans la méthode Mike Austin.

De retour maintenant depuis 3 semaines d’Atlanta, je peux vous confirmer que ce fut la plus importante décision de ma carrière de golfeur amateur et que je suis maintenant reénergisé d’un nouvel enthousiasme pour la saison en cours et la suite de mon cheminement. Je vous ferai part dans un prochain article des raisons pour laquelle le voyage à Atlanta eut un si grand impact.

Charles Piette

Charles en action à Atlanta :

Pour en connaître davantage sur le technique Mike Austin avec les explications de John Marshall :

Et tu aimes le vintage? Cette vidéo là est pour toi!