Prendre le temps… - Hooligns
1070
post-template-default,single,single-post,postid-1070,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,columns-4,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Prendre le temps…

Prendre le temps…

Wow! Quel weekend nous avons connu, la semaine dernière! Et un beau long weekend en plus! En souhaitant de tout cœur qu’entre l’ouverture de votre piscine, de déroulage de tourbe, l’arrachage des mauvaises herbes, le plantage de vos carottes, le « couraillage » au soccer avec votre plus vielles ou le « couraillage » après votre plus jeune qui vient de commencer le vélo à deux roues, vous avez pris le temps d’aller en jouer au moins une pendant la fin de semaine.

Car c’est ça qui nous manque de nos jours… du temps. Parmi toutes les réponses qu’on peut lire ou entendre sur les raisons pour lesquelles les golfeurs jouent de moins en moins, c’est surtout ça qui vient en tête de liste. Le temps. Vous avez peut-être des enfants, deux trois jobs pour arriver ou tout simplement d’autres passions. C’est le temps qui nous manque souvent pour jouer au golf. Et si on veut jouer à notre goût, ça prend aussi du temps pour aller au range ou au vert de pratique. On ne passe tellement pas assez de temps sur notre jeu court. En tous cas c’est mon cas…

Si bien que je savais pertinemment que je n’aurais pas beaucoup de temps moi-même le weekend dernier pour en jouer une ou deux. Mais quand on dit qu’il faut faire sa chance…

Vendredi dernier, je devais me rendre du côté de Trois-Rivières par affaires. Une fois mes rencontres réglées, je me suis dirigé secrètement et à pas feutrés vers mon home course d’enfance, le Club de golf Du Moulin. Je m’étais même habillé en noir pour passer inaperçu. La totale! Ça devait faire une dizaine d’années que je n’avais pas joué là. Et en arrivant, en comptant les années, je me suis rendu compte que ça fait 25 ans cet été, que je me suis mis au golf pour vrai à ce même Club de golf Du Moulin. 25 ans! Quand même. Apportez-moi un gâteau, une montre, quelque chose!

Je n’étais pas vieux dans le temps. Et à force d’entendre parler mes oncles et mon père de leurs exploits sur les allées du Du Moulin, j’ai voulu pouvoir aller essayer ça moi aussi, le golf! Je me rappelle encore. À l’époque, le clubhouse était en construction et la boutique du pro était dans un genre de roulotte de chantier. Il y avait un bâton junior dans la roulotte. Un! Un fer 9 coupé. Rien de trop trop sexy. Mais avec ce seul bâton-là, j’ai eu la piqure solide. Si bien que l’année suivante, j’ai été l’un des très rares membres juniors à passer mes journées là. Ma mère allait me porter le matin, on frappait des balles à ne plus se sentir les mains, on jouait un 18 à ne plus se sentir les pieds dans nos vieux souliers de golf à spikes de métal, on allait se taper un coke et deux grillés chou moutarde à la cantine et on retournait frapper des balles. Jusqu’à ce que ma mère revienne me chercher après sa journée de travail. On n’avait pas besoin de berceuse ces soirs-là…

Depuis, rien, mais rien ne m’empêchera de m’adonner à ce sport unique. Ce sport qui nous permet de marcher sur du gazon, de prendre l’air, de rencontrer des gens sympas ou de passer du temps avec les chums. Tout ça en jouant pour le fun ou pour se dépasser. En jouant un 9, un 12, un 18, un 36!!!

Et ce qui fait aussi partie de la beauté du sport, c’est d’avoir son sac dans la valise du char et sur un coup de tête de même, revirer de bord et se trouver 5 minutes plus tard, sur un tee-off, en fin de journée, pour jouer une belle ronde, bien relaxe, avant de revenir tranquille à la maison.

C’est sûr qu’on a tous des vies de fou, qu’on manque de temps. Mais quand on aime ça pour vrai… on le trouve le temps! Toi, c’est quoi ton truc pour pouvoir t’en permettre une de temps en temps? Commente en bas!

Et voici les portraits que j’ai pris au Du Moulin! Belle track. Belles conditions pour ce début de saison. Un paradis pour les amateurs de dog legs. Que de beaux souvenirs pour moi!

DuMoulin_12

DuMoulin_11 DuMoulin_10 DuMoulin_9 DuMoulin_8 DuMoulin_7 DuMoulin_6 DuMoulin_5 DuMoulin_4 DuMoulin_3 DuMoulin_2 DuMoulin_1