HOOLIGANS GOLF AU PGA SHOW À ORLANDO - Hooligns
5962
post-template-default,single,single-post,postid-5962,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,columns-4,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

HOOLIGANS GOLF AU PGA SHOW À ORLANDO

HOOLIGANS GOLF AU PGA SHOW À ORLANDO

Sur ma bucket list d’expériences de golf à vivre avant qu’il soit trop tard, il y avait d’assister au PGA Show, qui a lieu à Orlando chaque mois de janvier. Et bien les Hooligans, je me suis payé ce beau trip-là cette année et ça me fait plaisir de vous le partager.

Le PGA Merchandise Show est divisé en deux segments. Le Demo Day, qui a lieu la journée du mardi et le Show comme tel dans lequel on peut visiter plus de 2 200 kiosques de compagnies de bâtons, balles, vêtements, souliers, etc.

Le Demo Day a lieu au Orange County National Golf Club, à Orlando. Ce Club est muni du « Largest Driving Range in the Nation ». 88 compagnies sont installées tout autour du « range » qui fait 360 degrés et qui est muni de 600 espaces de frappes. Juste ça c’est impressionnant! Et je ne vous parle même pas de la boutique du Pro qui est plus grande que la plupart des « clubhouses » de clubs du Québec.

J’en ai profité pour tester le nouveau Epic Flash de Callaway. En l’absence de Taylor Made cette année, Callaway y a mis le paquet pour impressionner les milliers de visiteurs sur place. Le Flash, est le nom du méga ordinateur qui a pris 6 semaines pour calculer le meilleur rendement pour 15 000 points sur la face du bâton. Grâce à l’intelligence artificielle, Callaway joue gros et nous promet de réduire le spectre de nos coups manqués. On nous dit qu’on aura le meilleur impact partout sur la face. Le Flash conserve aussi la technologie Jailbreak, deux tiges qui traversent la face et qui lui apportent plus de stabilité et de vitesse. Le Flash sera aussi disponible avec l’option Sub-Zero qui enlève encore plus de « spin », ce qui a fait mon bonheur la saison dernière sur le Callaway Rogue. J’avais réussi à gagner environ 15 verges, seulement en réduisant la rotation de ma balle à l’impact. Je n’ai eu que quelques balles pour l’essayer sur place, mais je peux déjà affirmer que le « feeling » est très étonnant.

J’ai testé aussi la nouvelle technologie « Stoke Lab » de Odyssey. Sur ces putters, la tige est conçue en deux parties, une en kevlar et une en acier près de la tête du bâton. Odyssey nous promet une meilleure stabilité en abaissant le poids du putter au max. Moi qui est habilité avec un vieux Scotty assez léger, l’expérience était plutôt déroutante. J’aurais besoin de plusieurs sessions de pratique pour m’y habituer, mais je comprenais l’idée.

Du côté de Srixon, les nouveaux drivers de la série Z nous promettent une meilleure vitesse de balle à l’impact, grâce à un nouveau titanium, le Ti51AF. Qui peut dire: « Non merci! Je swingne assez vite! Ma balle va assez vite ». Personne! Après quelques élans, je me sentais déjà bien avec le Z785. Je n’avais pas de radar avec moi pour m’indiquer la vitesse de mon élan ou de la balle une fois frappée, mais c’est décidément le driver que je voudrai essayer prochainement lors d’une session de « fitting » pour en connaître mes performances, question de les comparer avec celles de l’an dernier avec le Rogue. Le visuel donne confiance… et c’est justement ce qui me manque dans j’ai les deux pieds sur un tertre de départ. Ah les yips de tee-off!

Dans cette première vidéo, je vous montre donc quelques-uns de mes coups de coeurs. Vous verrez notamment un produit que je souhaite voir arriver au Québec prochainement. Bon visionnement!

Dans une prochaine vidéo, je vous inviterai à pénétrer avec moi au Orange County Convention center pour visiter le PGA Show! Là aussi il y avait du monde!

DR

#sortezgolfez #onsebatpourlegolf