Conseil du pro Hoolig’ns | 4 trucs pour jouer sous les 90! - Hooligns
4342
post-template-default,single,single-post,postid-4342,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,columns-4,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Conseil du pro Hoolig’ns | 4 trucs pour jouer sous les 90!

Conseil du pro Hoolig’ns | 4 trucs pour jouer sous les 90!

On le sait, le golf peut parfois nous donner des maux de tête sur un méchant temps quand il s’agit d’améliorer sa technique. Par contre, le ciel s’éclaircit définitivement quand on suit les conseils de Keven B. Tremblay !

Si vous ne le connaissez pas déjà, Keven est un amoureux du golf et de l’enseignement… Un vrai passionné ! Outre être un bon jack, il est aussi Pro au Club de Golf La Tempête à Lévis. On vous invite à suivre ses conseils sur notre blogue, car ses explications sont d’une simplicité rare !

On vous invite à vous abonner à ces pages Instagram et Facebook ! (Voir à la fin de l’article)


VOICI 4 TRUCS POUR JOUER SOUS LES 90 !
Par Keven B. Tremblay

1) Apprenez à frapper votre driver plus loin :

Ok, c’est certain que la priorité avec le driver est la constance et la précision, mais en théorie, si vous en êtes à viser les 80, vous devez déjà le frapper dans une zone de précision convenable (en théorie ?). La distance du coup de départ aide évidemment quand vient le temps de cibler des pointages plus bas. Afin d’augmenter votre distance, 2 choses entre en ligne de compte, la technique et l’équipement. Pour mieux exécuter le geste technique avec le driver vous devez mieux comprendre et connaître la différence entre le driver et tous les autres bâtons. À l’inverse de tous les autres, le driver doit être frappé dans un geste ascendant, vers le haut, en remontant, pas vers le bas, et tous les autres synonymes d’ascendant… Un mouvement vers le haut environ comme ceci :

Cela vous permettra 2 choses, augmenter votre angle de lancement (trajectoire de balle plus haute) et diminuer l’effet rétro ce qui permettra à votre balle de tomber plus loin et de pouvoir rouler par la suite (le rêve ultime).

2) Améliorez votre nombre de coups roulé :

Le putting est tellement simple que la majorité d’entre vous ne le pratique pas (ou très mal), mais c’est en grande partie là que vous serez en mesure de sauver vos coups afin de briser la barrière du 90. L’important ici n’est pas de se promettre de faire 1h00 de pratique tous les jours, mais bien de rentabiliser chaque minute que vous allez passer sur le vert d’exercice. Tout d’abord, faisons la différence entre un échauffement et une pratique. Un échauffement se déroule avant une partie et vous permettra principalement à tester la vitesse des verts et votre alignement tandis qu’une pratique se déroulera après une partie ou lors d’une journée ou vous ne jouez pas et vous permettra de travailler les coups difficiles et la technique. Le meilleur conseil que je peux vous donner pour le putting est de vous échauffer avec des putts qui vous donneront confiance. La grande majorité des golfeurs amateur arriveront sur le vers d’exercice, sortiront 3 balles et viseront un trou à 45 pieds de distance et recommenceront jusqu’à l’heure de leur départ. C’est probablement la meilleure façon pour baisser votre confiance au plus bas niveau.

Prenez les mêmes 3 balles et installez-vous à environ 12 pieds d’un trou (le plus droit possible), exécutez vos roulés en vous concentrant uniquement sur la distance à parcourir et non sur faire tomber la balle à tout prix. Pourquoi 12 pieds? Parce que votre cerveau enregistrera la vitesse du vert sans que vous ne soyez fâché de ne pas faire tomber la balle à chaque fois, le but ici est de vous familiariser avec la vitesse avant tout.

3) Améliorez vos sorties de fosse de sable :

Voici un coup qui donne la chair de poule a bien du monde, mais pourtant c’est probablement le plus facile quand on le comprend. Pour espérer jouer sous les 90, votre objectif doit être de faire sortir la balle en 1 coup et de vous placer dans une zone de 2 putts maximum. En d’autres mots, ne jouez pas aux pros en essayant de viser un drapeau à 2 verges de vous et risquez de voir votre balle stopper dans l’herbe longue ou pire rester dans la fosse de sable, car ceci vous mènera à des doubles bogeys ou plus encore. La phrase suivante est tellement juste pour tous les coups délicats que vous aurez à jouer :

‘’Le centre du vert n’est jamais très loin du drapeau’’. Si à chaque fois que vous sortez d’une fosse de sable votre balle termine au centre du vert, je vous garantis que votre confiance augmentera et que vos pointages diminueront….

4) Apprenez à jouer de façon ‘’stratégique’’ :

Combien de fois avec mes élèves j’entends la phrase : « La stratégie? Je ne suis pas encore rendu là. »

Hé bien oui vous êtes rendu là… La stratégie n’est pas seulement pour Dustin Johnson, mais vous devez être en mesure de l’ajuster à votre niveau de jeu. Pour jouer sous les 90, vous devez jouer le plus souvent possible de votre distance préférée. Disons que personnellement ma distance préférée est de 105 verges. Si je me retrouve, après ma drive sur une normale 5 à 270 verges, j’ai l’option de frapper mon bois 3 le plus fort possible (avec les résultats aléatoires que vous connaissez déjà) ou frapper un coup de 165 verges pour me garder un coup de 105 verges. Mon taux de réussite sera beaucoup plus élevé, mais aussi vous couperez vos gros chiffres sur votre carte de pointage. À vous de trouver votre distance parfaite.

Bonne continuité les amis!!!

– Keven

Site web pour plus d’info : kevengolf.com
Facebook : facebook.com/keventremblaygolf
Instagram : @keven_golf

Mots-clés
, ,